Meurtres… cent façons

Tout est parti de la contrainte suivante : écrire l’histoire d’un meurtre en cent mots.
Adepte de l’Oulipo (ouvroir de littérature potentielle), j’ai tout de suite souhaité relever le défi ! Mon texte et trois illustrations ont ainsi rejoint l’ouvrage Meurtres… cent façons.

Le livre fait partie de la collection La Maison d’en face aux Editions Les Refusés.

Si vous êtes intéressés par l’acquisition de cet ouvrage collectif, je vous invite à contacter la maison d’édition, soit par e-mail à lesrefuses@free.fr soit par message privé (mp) sur leur page. Vous pourrez ainsi convenir des modalités de livraison.

Enfin, amis lorrains, sachez que vous pourrez vous en procurer un exemplaire directement :
– Du 10 au 12 septembre 2021 à Nancy, à l’occasion du salon du Livre sur la place – place de la Carrière
– Les 18 et 19 septembre 2021 à Metz, à l’occasion des Journées du Patrimoine – 25 rue Taison à l’Atelier Chimérique de Latifa Bermes.

Procrasti-bullons !

Ma résidence artistique pour le Muséum d’histoire naturelle de la Réunion a débuté en mai. Avoir du temps pour créer, le rêve pour moi ! Mais voilà qu’une invitée complètement inattendue sonne à ma porte… La procrastination ! Comme je suis de nature curieuse, je lui ai proposé de boire une tasse de thé, histoire de faire connaissance.

Voici le fruit de notre conversation :

Coussins et café
Errance sur canapé
Procrasti-bullons

Le plaisir d’abord
Remettons au lendemain
Rien n’est si urgent

Je traîne donc je vis
Le cerveau qui phosphore
Ode à l’artiste

Se laisser le temps
Abolir les dead-lines
Souffler simplement

Rayon de soleil
Tous les projets s’effondrent
Flemme et inertie

Volonté de fer
Remuer ciel et tête
Puis se recoucher

Un jour le déclic
Le processus s’enclenche
Dormance brisée

Une fringale de haïkus

Ô gourmandise
Sucre et gras enjoliveurs
Le piège est tendu

Du pain du fromage
Du vin en alternance
Encore et encore

Chocolat en bouche
Du fondant sur la langue
Extase et oubli

Paupières closes
Papilles frémissantes
Coupée du monde

Résiste à l’envie
A chaque instant chaque appel
Le sage est en toi

Petit déjeuner (avant)
Delphine Ciolek, acrylique, 2020

Le saviez-vous ?

Un haïku est un poème court en 17 syllabes, formé de 3 vers de longueur 5-7-5. Au Japon, on le lit à voix haute en le répétant deux fois.

Publication

Mon nouveau récit de voyage « Entre Narghilés et Mosquées » est publié aux éditions numériques L’Aquilon depuis le 5 mai 2021.

Résumé : Un pied en Europe, l’autre en Asie, Istanbul est une cité intrigante et hors du commun. Avant de visiter la Chine, l’intrépide Delphine Ciolek s’est rendue dans cette magnifique ville protéiforme. Au menu, minarets monumentaux et édifices splendides, témoins de l’histoire riche de la Turquie, qui côtoient des quartiers plus modernes. Mais Istanbul, c’est aussi les petits plaisirs quotidiens, culinaires notamment ! Ce récit vous propose une immersion totale aux côtés des Stambouliotes. Un voyage sucré comme un loukoum, bercé par le ronron apaisant du narghilé, qui laisse toute sa place à l’introspection.

Le texte est disponible, en format pdf ou liseuse, sur de nombreuses plateformes. Dont : Numilog, Kobo, 7switch ou encore Amazon.

Et pour compléter, retrouvez mon interview par L’Aquilon Editions (21 mai 2021) ici.

Confinement en mode haïku

Le confinement dans un espace clos peut provoquer en vous tour à tour les 4 émotions principales : peur, colère, joie, tristesse. Parfois, des sentiments plus durables s’installent, comme l’angoisse, la combativité, la sérénité ou tant d’autres !

Je vous partage ici quelques haïkus qui me sont venus depuis le 17 mars 2020, jour du début du confinement en France en raison de l’épidémie de Covid-19.

Je les ai regroupés par thématique :

Joie

Réveils retardés
La joie de rester au lit
Télétravail : oui !

Poumons soulagés
J’ai arrêté de fumer
Grand merci Covid

Studio cellule
Cytoplasme partagé
Concentré de vie

Va dans ta chambre !
Confiné avec mes jeux
Je suis comme un roi

Bonheur de l’enfant
Bonbons livres, sur le lit
Plaisir retrouvé

Enfermement

Ô Cap Lahoussaye
Randonnées évasion
Tu hantes mes nuits

Des fourmis au pied
Muscles quasi atrophiés
Baskets délaissées

Recroquevillée
J’ai mal à la fenêtre
Besoin d’espace

Mer bleue palmiers verts
Bougainvillées camaïeu
Murs blancs plafond blanc

D’autres sont à venir !

Je remercie ici le site du Confinement exquis, sur lequel j’ai posté plusieurs haïkus et un dessin, et dont l’initiative a boosté mon inspiration !

Rêverie confinée (aquarelle)

Rêverie confinée
Delphine Ciolek, encre et aquarelle, 2020

Publication

Mon récit de voyage « Le Grand Rassemblement – Récit de Chine » vient d’être publié aux éditions numériques L’Aquilon le 8 janvier 2020.

Résumé : Trois amis de longue date se retrouvent en Chine pour les vacances. Leur objectif n’est pas de parcourir l’immense pays dans sa totalité, mais de se concentrer sur quelques lieux (la ville, avec principalement Pékin et Shanghai ; la montagne, avec une excursion sur la Grande Muraille et les monts Huangshan) afin de plonger au cœur de la culture chinoise. En particulier l’ambiance des rues et les spécialités culinaires. La narratrice consigne leur voyage quasiment au jour le jour et fait face à une contradiction inattendue : si les habitants ne la considèrent que comme une simple touriste, elle parvient à se sentir comme chez elle dans l’Empire du Milieu.

Le texte est disponible en format pdf ou liseuse sur de nombreuses plateformes : 7switch, Amazon, Apple, Bookeen, Cultura, Fnac et Kobo.

Bonne lecture !

Publication

« Rhums arrangés » a été publié aux éditions numériques L’Arlésienne le 7 septembre 2019. Recueil de 9 micro-nouvelles, il met en avant les fruits-phare de la Réunion, déroulant au passage quelques anecdotes de la vie sur cette île, ponctuées d’expressions créoles.

A la suite de la fermeture de la maison d’éditions en mars 2020, ce texte n’est actuellement plus disponible… Dans l’attente d’une solution d’édition alternative !

Publication

Ma nouvelle « Les Minquiers » vient d’être publiée aux éditions numériques L’Arlésienne le 30 mars 2019.

Vous avez le pied marin ? Embarquez depuis le port de Saint Malo sur un bateau de pêche. L’équipage n’attend plus que vous, matelot ! Et qui sait sur quoi vous tomberez aux abords de l’archipel normand des Minquiers…

Les Minquiers

A la suite de la fermeture de la maison d’éditions en mars 2020, ce texte n’est actuellement plus disponible… Dans l’attente d’une solution d’édition alternative !

Publication

Ma nouvelle « L’absence de continuité » vient d’être publiée aux éditions numériques L’Arlésienne le 11 octobre 2016.

Une fiction à la première personne, où l’héroïne constate que sa vie est faite d’une succession d’épisodes, apparemment sans lien les uns avec les autres. Est-ce ainsi pour tout le monde ? Suivez-la à travers les différentes strates de la mémoire…

labsence-de-continuite

L’absence de continuité
Delphine Ciolek, collage papier, 2016

A la suite de la fermeture de la maison d’éditions en mars 2020, ce texte n’est actuellement plus disponible… Dans l’attente d’une solution d’édition alternative !